Fonds marins à Dubai

7 02 2011

Zut alors je vais partir, je pars, je suis partie, et j’ai toujours des trucs à dire…

Je pensais faire une fin concrète de ce blog avec l’envol de notre A380 nous ramenant vers la France, mais non… parce qu’une expatriation ne s’arrête pas à l’aéroport : elle continue à travers le « retour » au pays (ou  une nouvelle expatriation).

Il paraît que le « contre-choc culturel » peut être encore + terrible que le « choc culturel » de l’arrivée. Aïe.

Vous ne voudriez pas louper ça hein ? 😉

je vais donc continuer pendant quelques temps (arrêter de crier de bonheur, je ne m’entends plus….)

***

Sinon, je rebondis sur un commentaire de ma lectrice number 1, Carole, qui me parlait des fonds marins dubaiotes et de poissons à vendre.

Oui, je peux comprendre que les fonds marins dubaiotes soient dévastés… d’ailleurs on aime bien ramasser des coraux « fossilisés » sur la plage.

Mais peut-être que Thalassa n’a pas assez fouillé son reportage catastrophe (ou peut-être que c’est « mieux » de dresser un tableau totalement négatif) :

* Nous trouvons pas mal d’étoiles de mer (vivantes !) sur les plages, des bernard l’hermite (rigolos à attraper et à regarder), parfois même des bouts de méduses. En tout cas, beaucoup de petits poissons argentés qui nagent devant nous, dans 30cm d’eau.

* Le fils d’une amie a fait du tuba sur la plage dont j’ai parlé ici (avec les kite surf) et a dit avoir vu beaucoup de poissons multicolores !

* Enfin, parlons des Palm, en tout cas celle de Jumeirah, la Palm résidentielle :

C’est connu ici que les plages privées des résidences de la Palm ne sont pas très propres : l’eau ne circule pas (malgré les ouvertures dans les grands bras qu’ils ont creusé après coup) et donc stagne. Et voilà les retours de gens qui habitent sur la Palm : ils ne peuvent pas s’y baigner parce qu’il y a des serpents de mer, beaucoup de méduses (apparemment grosses et bleues !) et même des raies !!!!

Mon amie m’a dit qu’on y voyait, des fenêtres d’une des maison, des ombres d’énormes méduses et de raies… Gloups

Voilà la coupable

Ah… en fait ils ont voulu faire un aquarium géant et naturel…

Un peu bête d’avoir une sublime plage privée, immense, avec sable blanc et eau turquoise et ne pas pouvoir s’y baigner de peur de se faire piquer, mordre, brûler, ou de tomber malade à cause des bactéries !

Des petites infos dénichées sur le net :

There are reports of encounters with the Bluebottle jellyfish or Portuguese Man-of-War in Dubai. If correct, then be careful. Bluebottles are quite distinctive with the blue « sail » sticking up out of the water – it may look like a blue plastic bag. They may not kill you despite their lethal reputation, but it is possible.

Sea creatures include jellyfish, sea-snakes, stingrays, sharks and other fish. Jellyfish you’ll usually only see in the summer months (when the water’s too warm to swim in anyway). Sea-snakes, although they are lethal, have mouths so small it’s unlikely they will bite you unless you have any loose flaps of skin hanging around for them to latch on to! Stingrays are painful rather than dangerous

According to the Environment Agency Abu Dhabi (EAD), the Arabian Gulf Sea Snake is dangerous and its bite can be fatal. Sea snakes have weak spines and so become helpless and appear lifeless on land.

In a recent report, the agency has discovered nine types of sea sakes, some of them dangerous, in the country’s waters. The agency also calls on the public not to touch any washed-up sea snakes they may encounter on the beach. Arabian Gulf Sea Snake lives in warm, shallow waters or in sea grass. It is yellow in colour, sometimes a pale dull green or grey, with dark bands along the length of its body.

Des petits liens :

http://www.arkive.org/arabian-gulf-sea-snake/hydrophis-lapemoides/

http://gulfnews.com/news/gulf/uae/environment/beachgoers-asked-to-avoid-sea-snakes-1.143811

http://www.uaeinteract.com/nature/marine/mrp08.asp

***

Toujours les questions de ma lectrice number 1 :

Concernant les poissons à manger, tiens c’est vrai que je n’en ai jamais parlé… Ici, le poisson local, c’est le « hammour », oui, comme amour… joli nom hein ?!

Bon moi perso je ne l’aime pas trop, j’ai tjs l’impression qu’il a viré.
J’ai (j’avais !) un mal fou à trouver du poisson : j’achète des filets surgelés de la marque Casino quand j’en trouve (pas tjs), Cabillaud ou Colin. Oui, je sais, c’est nul… mais j’ai développé une sorte de phobie obsessionnelle des poissons ici. Les poissons surgelés sont ces poissons qu’on voit dans les reportages, genre Tonga ou autre… nourris aux antibio, 20 au cm2.

Venant de Bretagne, où nous mangions plus de poisson que de viande, ça nous manque bp, mais je ne me sens pas l’âme aventurière de ce côté là. Parfois, je rêve d’une papillote à la crème et moutarde, hmmmm…
Et hors de question d’aller dans les poissonneries hors supermarchés, dans la vieille ville : parfois je me revois en Egypte, avec les poissons à même le sol et les pots d’échappement.

Alors qu’une expatriée qui passe par ce blog vienne nous raconter comment elle achète son poisson, merci ! 🙂

Sinon, ils construisent une île à côté du Burj Al Arab ; il paraît (de source sure), qu’ils ont prévu de faire une île de pêcheurs !!! Avec un vrai marché aux poissons ! Une façon de renouer avec la tradition, puisque Dubai était une « ville » de pêcheurs à l’origine (poissons et perles)

 

Des gros poissons dans ma nasse !

A suivre, mais ce n’est pas moi qui le verrai pour le raconter !

Publicités

Actions

Information

4 responses

7 02 2011
Chris

je n’avais pas pensé à l’eau stagnante dans les bras des palmes… beurk !
C’est effrayant et dégoutant….

7 02 2011
Sabrin@

Bonjour,

Il y avait le marché au poisson à Dubai.
Il faut y aller de bonne heure et de bonne humeur.
Juste à coté, il y avait le marché aux fruits et aux légumes.

8 02 2011
Carole

Un grand sourire pour cette dédicace !
Le reportage de Thalassa justement abordait The Palm. Il y a maintenant quelques années. Et effectivement il n’y avait presque plus rien.
Cela fait plaisir de savoir que la vie marine revient même si ce n’est pas toujours celle que l’on souhaite ! Quel pied de nez de la nature aux riches investisseurs !

Sabrina nous informe d’un marché au poisson : est-ce une vente à la criée, directe auprès des pêcheurs ? Est-ce du poisson pêché dans les eaux alentour ? De quelles nationalités sont les pêcheurs ? Qui sont les clients ?
Pour ceux qui souhaitent y aller, ce serait bien de le localiser.

Pour le poisson congelé, une seule remarque, un peu nulle : au moins il est bien frais ! Sinon le poisson élevé à la farine, c’est du PANGA.

17 04 2012
Cendrynne

Le marché de poissons est à Deira, entre la corniche et le Gold souk, et il y a même de la sardine !!! Tout type de poissons gros et petits (bonites, rougets, requins, crabes, langoustes, dorades, gambas toutes tailles…) J’ai du mal à croire que l’on puisse mangé congelé (chez Carrouf par exemple…) Dommage, par contre attention, il faut savoir marchander !!!




%d blogueurs aiment cette page :