Une sortie à Bur Dubai/Deira

19 01 2011

Quoi t’est-ce ?

Bur Dubai et Deira, ce sont les 2 quartiers du vieux Dubai : le Dubai sale, bruyant, les souks et les petites boutiques caverne d’Ali baba. Les 2 quartiers sont séparés par la Creek, ce bras de mer qui rentre dans Dubai. On peut passer d’un côté à l’autre par des petits bateaux-taxis en bois, les abras, pour 1dirham par personne (20cts, et les enfants ne payent pas).

Nous avons fait une sortie ce we, et évidemment comme à chaque fois que je ne prends pas le Reflex, je m’en mords les doigts.. Les photos sont donc un mix entre de vieilles photos de nous, et des photos d’internet.

(la photo n’est pas de moi)

Voila la carte zoomée 2 fois :

Ici on voit the Palm, j’habite juste à sa gauche (on voit l’excroissance-piste de décollage des avions des parachutistes)

La Creek, avec au Sud Bur Dubai et au Nord Deira

C’est une vraie bouffée d’air frais (même s’il est parfois pollué :)) dans cette ville ultra moderne et scintillante.

Comme l’impression de débarquer dans une vraie ville arabe avec ses souks rutilants d’or, de tissus soyeux, d’épices aux parfums envoûtants (on dirait une pub)

Une rue de Deira, photo de moi

La nuit, la traversée de la Creek est une vraie petite merveille, avec toutes les lumières alentours, les bruits ambiants, la VIE, grouillante, enfin !!!

De nuit, avec les bateaux en bois illuminés, tjs by moi

Et surtout, tous les employés qui déchargent les camions pour remplir les bateaux en bois peint.

Un spectacle à ne pas louper quand on vient à Dubai. Un autre aspect, totalement opposé, de la ville.

Le parcours typique :

* Le musée : à faire !! Certains le critiquent, nous on a adoré ! Dans un fort en terre, en plein milieu de la circulation, le musée contient des scènes de vie « d’époque » (XIX-XXème :)), reconstituée avec des mannequins en grandeur nature, extraordinaire de réalisme ! Une belle réussite, qui captive vraiment les enfants. A un prix minime : 3 dirhams pour les adultes, 1dirham pour les enfants ! -les photos à venir ne sont pas de moi-

* Les temples hindous : une minuscule ruelle dans laquelle on s’engouffre à l’aventure (suivre tous les indiens…) : A peine large pour laisser passer 2 personnes, on croise les boutiques de colliers de jasmin, de perles, des étals débordant de figurines de divinités hindoues, d’images en 3D, le tout évidemment, pour ceux qui connaissent la culture indienne, dans des couleurs rendant la vue à un non-voyant !!

La ruelle se divise, les temples (Shiva mandir apparemment est le plus connu) sont indiqués par leurs « gate », et de minuscules escaliers escarpés montent aux salles de prière.

Ces 3 photos sont tirées de ce blog

Photo tirée de ce blog

 

* Débouchant de là, on passe une porte en bois, et on se retrouve dans un autre monde : face à la Creek et ses bateaux, au bord du souk, sur une place grouillant de pigeons et de mouettes (les indiens leur lancent des cuvettes de miettes), et d’Indiens justement, remettant leurs chaussures et mangeant à même les doigts du riz TRES gras dans des assiettes en carton

La sortie du temple et du souk

* Hop, un tour dans le souk textile et les petites rues adjacentes. Personnellement, les ayant pas mal expérimentés, je ne supporte plus d’être alpagée par les vendeurs… Pashmina, Rolex, Pashmina…. NOOOOOOOOOOOOOON, j’en veux pas de ta pachmina !!!!!

Les photos sont de moi cette fois :

Quand je vois ces tissus j’ai envie de porter des Saris !!

* On monte sur un abra, on traverse la creek, on se retrouve à Deira, là où les bateaux en bois peint se remplissent de colis à destination du Moyen-Orient, de l’Afrique, du Proche-Orient (mais comment font-ils pour en mettre autant ?????). Et on débarque dans le Souk des épices :

* Nouveau souk : de l’or, de l’or, de l’OOOOOOOOORRRRRR !! Personnellement, je ne porte pas l’or jaune, et il faut avouer que là, on est servi ; les vitrines brûlent la rétine, les colliers se font plastrons, il y en a pour le cou, les mains, la tête… Waouh ! A voir une fois dans sa vie…

Cliquez sur la photo pour aller en voir d’autres !

* Et là….. découverte inespérée à 15 jours du départ : une mercerie de gros !! Waouh la caverne au trésor !!!!

A venir demain 🙂

 

***

J’avais fait1 petit message sur Bur Dubai, ici

Publicités

Actions

Information

5 responses

19 01 2011
kiki

Chouette!!!! nous avons fait le souk enfin une partie en novembre, j’ai adoré!!! Nous avons pris le bâteau pour traverser, et j’avais mon reflex ;-)!!
Je pense que nous le referons aux prochaines vacances!

19 01 2011
Val

Trop cool, je savais que tu adorerais le couloir Indien ! :-))

19 01 2011
mariemic

oui ! en fait, on etait deja alles jusqu’a l’entree de la ruelle mais on n’avait pas ose aller + loin faut dire que tous les indiens nous regardaient bizarrement alors je pensais qu’on n’avait pas le droit d’y entrer

j’ai regrette d’avoir oublie mon reflex, et surtout de passer sans m’arreter acheter plein de ganesh et de divinites fluos 🙂

________________________________

25 01 2011
Carole

Quoi, tu n’as pas ton Ganesh fluo ? Car Ganesh est le dieu qui enlève les obstacles pendant le voyage. Vite, il te le faut…

Voilà le Dubai que j’aimerais visiter.

C’est amusant de voir que les Hindous sont acceptés dans un pays musulman mais que la place qui leur est réservée pour le culte est vraiment toute petite. Alors que Dubaï est le pays de la démesure.

Dans le passé, beaucoup de travailleurs hindous changeaient leur identité en prennant un nom musulman afin de venir travailler dans les pays du Golfe. J’en déduit que les Hindous ne devaient pas être acceptés. Petit à petit, la politique d’immigration a dû changer face aux besoins gigantesques de main d’oeuvre.

Juste un petit rappel, en Inde on mange avec les doigts (de la main droite) : cela fait partie du plaisir de la table (enfin, on ne mange pas toujours sur une table non plus). Sinon, j’ai bien ri avec tes remarques car en effet, quelques fois la cuisine indienne peut être très, très grasse (pas besoin de baume pour les lèvres). Et les Indiens n’ont pas de honte à regarder fixement et sans expression lorsqu’ils sont intrigués. Ils ne connaissent pas les regards furtifs, en coin des Français. Bien sûr, je parle des Indiens en général et pas de la classe moyenne chichiteuse (s’exprimant souvent en Anglais) que vous devez aussi avoir à Dubaï.

25 01 2011
mariemic

ca, le regard indien, je l’ai « dpass » (+ qu’accept :)) J’adore ces Ganesh !!! D’ailleurs en Thailande, les enfants taient en admiration devant toutes les statues de Ganesh, et la dernire fois qu’on est retourns dans une boutique d’antiques au souk (pas le « vrai », le touristique, de la Medinat), j’ai du raconter 10fois l’histoire de Ganesh… un peu dur comme histoire, je voyais presque les petits cerveaux tourner fond 🙂

________________________________




%d blogueurs aiment cette page :