L’allaitement entre amis, suite

16 06 2010

Pour celles et ceux qui en doutaient de l’information, et grace a Carole qui a mis un lien de Gulf News (merci Carole), j’ai fait quelques recherches : effectivement, il y a deja eu un precedent en 2005 en Egypte… Cette fois il s’agissait de l’allaitement… au bureau :

LE CAIRE – La fatwa de deux théologiens provoque un tollé en Egypte. Selon les deux professeurs de l’Université d’Al-Azhar, le plus grand centre de théologie sunnite au monde, la seule façon de se retrouver seul avec une collègue de travail dans un bureau est de la téter.

L’islam interdit à une personne d’être seule dans une pièce avec une autre du sexe opposé, en dehors du mariage ou sans lien de parenté proche. Mais la femme pourrait désormais enlever son voile et être seule avec son collègue dans un bureau, à condition de l’avoir allaité à cinq reprises, en lui donnant « directement son sein », ont tenu à préciser les deux hommes.

Pour un autre théologien d’Al-Azhar, cette fatwa ne serait qu’une mauvaise interprétation d’un « cas particulier » du temps de Mahomet. Le prophète aurait en effet conseillé à une femme d’allaiter son fils adoptif, alors adulte, pour devenir ainsi sa mère de lait, après l’interdiction de l’adoption dans l’islam. Cette femme lui aurait donné à boire de son lait dans un bol et non directement de son sein, a-t-il expliqué.

Comme quoi, l’interpretation des Textes…. donne lieu a tout et n’importe quoi !

le gouvernement égyptien se trouva fort embarrassé et ne cacha pas son irritation. Les imams d’al Azhar se retrouvèrent dans l’eau chaude, on se moquait partout de l’islam, qui plus est certains hommes fort observants mais également en mal de sexe exigèrent que l’on applique à la lettre le commandement du prophète. Ne sachant que faire, le gouvernement égyptien se sentit obligé de congédier le savant qui a émis la fatwa.

Un « savant » saoudien vient d’émettre une fatwa au même effet, précisant toutefois que la femme ne doit pas donner son lait à l’homme directement de son sein

En 2007, rebelote, de nouveau l’affaire fait grand bruit, en Algerie cette fois :

La fatwa controversée de l’ouléma égyptien Izzat Al-Attiyah, (…) relative à « l’allaitement des grands », semble faire des adeptes en Algérie. Le quotidien algérien « Ech-Chorouk » révèle dans son édition du 2 septembre (2007) que des salafistes ont menacé de répudier leurs épouses si elles refusaient d’allaiter leurs amis pour pouvoir passer le Ramadan au domicile.

… sans commentaire. Ma principale question etant : comment un homme peut-il ainsi preter sans souci les seins de sa femme a ses copains ?? Dans une societe ou, qui plus est, tout geste d’affection entre epoux est reprime en public ????

L’allaitement a l’air de poser des problemes differents des notres dans les pays musulmans, comme lu dans cet article : les bebes nourris grace aux banques de lait deviennent de fait des « freres et soeurs de lait », posant ainsi le probleme de l’interdiction d’un mariage qui serait considere comme « consanguin » (je ne sais pas comment dire pour le lait ? colaitier ??)

Le don de lait etant anonyme, comment savoir si votre future epouse ou epoux n’est finalement un frere ou une soeur « de lait » ?

Publicités

Actions

Information

7 responses

16 06 2010
kiki

toujours aussi hallucinant, incohérent, contradictoire bref du grand n’importe quoi!!!

16 06 2010
mikkart

Kiki, c’est marrant, ta prose, on dirait du Mr Doudou … :o)

16 06 2010
solene

mais quelle horreur!!

16 06 2010
AnneLise

Non mais, si vous en avez d’autres encore comme ces dernières, surtout faites nous en part, la vie est si triste ici…. une petite distraction épistolaire ne nous ferait certainement que du bien.
Je pense depuis un certain temps que le monde marche sur la tête; C’est en partie vérifié avec ces histoires « folles »
AnneLise

17 06 2010
Cerise violette

Karim (professeur d’éducation islamiste ) n’a jamais entendu ces choses là . il dit qu’il y a quatre niveaux de textes de Sunna . Ceux qui viennent du Prophète incontestablement , ceux qui sont « justes « , ceux qui sont « faibles « (donc peu considérés par les croyants ) et ceux qui sont crées par des gens , dits des ennemis .
Ils ne sont pas considérés ni utilisés.
Un vrai croyant n’a pas lieu de boire de lait au bol ou au sein parce que qu’il se comportera selon la religion : respect , distance .La femme elle -même aura le même comportement .
Il est d’usage quand il y a un étranger dans une maison que la femme porte le voile en sortant de sa chambre . L’étranger aura sa propre chambre et il n’y aura jamais d’intimité entre eux .
Les frères et soeurs de lait c’est uniquement quand les enfants sont bébés , en âge d’être allaités . On ne se marie pas entre frères et soeurs de lait mais un frère peut épouser la soeur de sa soeur de lait !

Il ne faut pas chercher des complications dans la pratique de la religion .

Voilà ce que je peux en dire.
Bises

17 06 2010
mariemic

Merci Cerise Violette pour ses eclaircissements… mais alors… comment peut-on en arriver a ce point ou les hommes au pouvoir proposent des choses aussi aberrantes ?

Le (faux) probleme des freres et soeurs de lait, je l’ai lu dans un article sur l’Islam, qui m’a l’air tout a fait serieux…

La capacite des gens de detourner les religions de leur sens premier (et peut importe mon opinion sur les religions), d’en faire des armes de destruction, de manipulation et de contrainte m’etonnera tjs…
Est-ce de l’ignorance aveugle ou de la noirceur ??

17 06 2010
kiki

Oui, Mme doudou, j’avais envie de répondre la même chose que toi…malheureusement je crois qu’il y aura toujours des « hommes » qui détourneront les choses afin de manipuler, dominer…,et je trouve ça terrible qu’ils arrivent si haut dans la sphère du pouvoir et d’arriver à l’imposer à tous.




%d blogueurs aiment cette page :