Dessiner

20 05 2010

J’ai parle il y a quelques temps des ateliers d’Arno Stern, qui prone la creativite absolument libre, libre de toute intervention, libre de toute influence (bien qu’a mon sens ce soit tres difficile), disons que pour lui, il faudrait tendre a ne jamais interagir dans l’acte creatif de l’enfant. Etre juste present comme « support » pour remettre de l’eau, de la peinture, rajouter une feuille…

Idem dans la pedadogie Steiner, dont le principe de base est le jeu libre. Jusque 7 ans. Proposer a l’enfant des materiaux bruts : carres de tissu, pommes de pain, bouts de bois.. et le laisser inventer.

Concernant le dessin, Eliott est a l’ecole pas mal independant : il choisit souvent lui-meme ses themes et dessine. Bien sur, il a des « periodes » en fonction de ce qu’il lit en classe, c’est une vraie eponge : apres avoir etudie « Toujours rien » de Christian Votz et « Une si petite graine » d’Eric Carle, il dessine toutes ses fleurs avec des racines sous la terre !

Apres avoir etudie le cycle de vie de la coccinelle, il en fait sur toutes les feuilles… Mais ce n’est pas grave parce que son dessin evolue et que je ne crois fondamentalement pas a l’absence d’influence exterieure !

Neanmoins, si j’adore le laisser dessiner comme il le souhaite, meme pour faire des « grabouillages » (c’est apres tout une forme d’expression !!), j’aime aussi dessiner avec lui, d’apres modele.

Et des modeles, il y en a des tonnes dans les livres d’activites artistiques de chez Usborne, ma maison d’edition dont j’acheterais bien TOUS les livres !

A l’heure de la sieste d’Hanae, pour qu’Eliott puisse rester calme, se reposer, on s’installe tous les 2 (sur une table cette fois, pas par terre), et on dessine la meme chose, en meme temps :

« l’epaule », « la cuisse », « le genou », « la chaussure » ….

« Super ! Lequel on dessine, maintenant ? »

On voit dans le 2eme la fin de la concentration, avec les bras qui s’allongent. Rien de genant, je ne lui demande pas de recopier de facon militaire ! Il n’y a rien a « bien faire », juste a passer un moment ensemble…

Mais je pense que c’est un excellent exercice d’observation….

Comme d’habitude, on a trouve des noms a nos personnages. Eliott ecrit des lettres, je « traduis » apres. D’ou le « XZY », mais c’est bien un nom de robot ca,,,,

Pour finir la seance, un truc un peu + libre : dessiner des tuyaux, les rattacher les uns aux autres, les colorier, inventer une usine…

C’etait marrant, parce que Eliott dessinait, et je devais faire la meme chose. « Un trait comme ca, hop, tu remontes, tu tournes, maintenant tu fais un cercle… »

Au final, il a decide que ce serait une usine de traitement des eaux usees ! L’eau sale.. est marron evidemment. L’eau propre passe dans les tuyaux bleus, et ressort a droite, pour aller dans les maisons.

Pour rendre tout ca plus realiste encore, il a trempe son doigt dans son verre d’eau pour le passer sur les tuyaux. C’est la que, en tant que parent, on ne doit pas s’exclamer « STop ! Qu’est ce que tu fais ? »

Mais plutot se taire, et regarder la creativite d’un enfant s’exprimer… Parce qu’au final, ca rend vraiment bien !

Et evidemment… l’usine a un nom, c’est moi qui l’ait ecrit : « Elle s’appelle… Akate ! C’est l’usine qui rend l’eau tres propre ! »

Je crois qu’il y a bien l’influence de Richard Scarry la-dedans …..

Publicités

Actions

Information

2 responses

20 05 2010
anne

Ahhh, Richard Scarry, mon modèle logique… J’ai péniblement trouvé l’ensemble de ses bouquins (un seul a été réédité, alors que les autres sont une mine !). Donc chez moi aussi il y a les tuyaux rouges et les bleus, et le cheminement de l’eau… En ce moment, chez nous, c’est la grande fascination pour les moulins à huile !
Bisous Marie !
Anne

20 05 2010
kiki

Très très chouette idée!! Je n’avais pas encore fait dessiner la même chose en même temps, je vais le faire, merci!!!




%d blogueurs aiment cette page :